CUSCUTA EUROPEA

Pathogénésie réalisée en 2013
Coordinatrice : Dr Hélène RENOUX

Cette expérience a été menée à Paris par des étudiants volontaires encadrés par les enseignants de l’école selon la méthodologie du proving hahnemannien de long terme en double aveugle. Elle a aussi impliqué trois autres groupes en France : la SHDS en Savoie, le SPHN à Lille et le SMHMP en Midi-Pyrénées.
 
Le résultat de cette vaste étude multicentrique est un portrait exhaustif de cette étonnante plante.  Cuscuta Europea est en effet une plante au parasitisme total, entièrement dépendante de son hôte pour sa nutrition, hôte qu’elle affaiblit et peut faire disparaître. Par conséquent des problématiques de la relation à l’autre et de l’individualité se sont dégagées de ces expérimentations.
 
Par ailleurs, si les initiateurs de l’étude : l’INHF-Paris et le SHDS ont opté pour la même méthodologie, les deux autres protagonistes ont choisi  celle de la trituration. Les résultats obtenus sont cohérents et permettent d’esquisser une réflexion sur les mérites croisés des différentes méthodologies et leur complémentarité.

 

 


Prix: 
20,00€